L'Inde des intouchables

Pendant des millénaires, la pratique de l’intouchabilité a marginalisé, terrorisé et relégué une partie de la société indienne à une vie marquée par l’humiliation et l’indignité.

Un rapport sur la discrimination fondée sur l’intouchabilité

Navsarjan* et RFK Center* ont établi en 2010 un rapport « UNDERSTANDING UNTOUCHABILITY: A Comprehensive Study of Practices and Conditions in 1589 Villages » à télécharger sous : http://navsarjan.org/pressRelease/navsarjan-announces-results-of-unprecedented-study-on-untouchability) C’est une compilation de données complètes et fiables concernant l’état actuel de la discrimination fondée sur l’intouchabilité, à l’encontre des Dalits («Intouchables») dans le Gujarat, Inde.

Le premier chapitre décrit le contexte dans lequel l’intouchabilité est pratiquée. Pendant que l’Inde émerge comme la plus grande démocratie du monde, la pratique de l’intouchabilité demeure. L’intouchabilité est l’une des questions les plus controversées dans l’histoire du pays, une expérience vécue essentiellement par les Dalits, qui sont au nombre de 164 millions, mais aussi par tous en Inde.

Une méthodologie solide

La méthodologie de cette étude consistante est conçue pour répondre aux complexes questions historiques, politiques, juridiques, sociales et religieuses de l’intouchabilité. Pour élaborer cette étude, une équipe internationale composée de militants des droits humains, d’avocats et d’universitaires s’est constituée.

L’étude a produit une grande quantité de données, avec 98 variables représentant les pratiques d’intouchabilité des communautés Dalits et Non-Dalits (discrimination verticale) et 99 variables représentant les pratiques au sein de la communauté Dalit elle-même (discrimination horizontale). Il est à noter  que le recensement concernant la discrimination horizontale met en lumière des  données sur des pratiques discriminatoires largement ignorées jusqu’à présent.

Bien que la Constitution indienne et le régime juridique, ainsi que les normes internationales relatives aux droits humains interdisent la pratique de l’intouchabilité, l’étude démontre clairement l’existence continue et généralisée des pratiques d’intouchabilité dans l’état du Gujarat.

Une base utile pour comprendre et agir

Les résultats de cette recherche fournissent un point de départ pour comprendre l’intouchabilité et pourraient être une base utile  pour une planification stratégique de possibles  interventions. Pour mettre fin à l’intouchabilité, les auteurs indiquent des pistes démontrant comment les données analysées dans l’étude peuvent être utilisées pour développer des interventions juridiques et sociales.

Le dernier chapitre du rapport présente des actions concrètes pour abolir l’intouchabilité à l’avenir :

  1. Sensibiliser la communauté Dalit sur la nécessité de la « Non-coopération » avec toutes les pratiques d’intouchabilité, aussi bien verticales qu’horizontales.
  2. Sensibiliser les Indiens ainsi que la société civile mondiale pour faire de la question de l’intouchabilité une priorité.
  3. Utiliser ce rapport pour encourager des recherches fréquentes et approfondies sur la question de l’intouchabilité.

*Navsarjan Trust (Navsarjan) est une organisation non gouvernementale en faveur des droits des Dalits, des «Intouchables» en Inde. Elle est basée dans l’État occidental du Gujarat en Inde et travaille dans plus de 3084 villages pour lutter contre la pratique de l’«Intouchabilité» et pour améliorer les conditions économiques des Dalits.
*Le Robert F. Kennedy Center for Justice & Droits de l’Homme (RFK Center)est une
organisation dédiée à l’avancement du mouvement des droits humains par le biais de partenariats avec des défenseurs des droits humains dans le monde.

Martin Macwan, fondateur de Navsarjan, a été reconnu au niveau international avec le Robert F. Kennedy Award en 2000.

Josef Imfeld

Écrire commentaire

Commentaires : 0